Tpe 2016:

Thème Série S: Structures

 

Boudjenah. Alexandra

Bruyas.Amélie

Maurin. Antoine

1°S2

TPE I.A

Comment l'intelligence artificielle s'est-elle développée et jusqu'où va-t-elle progresser ?

Avantages et Inconvénients

 

Avantages:


Avantages de l'IA dans le travail: Elle pourrait remplacer l'homme ainsi, elle pourrait rĂ©aliser des tâches pĂ©nibles ou dangereuses. De plus, elle ne prĂ©senterait aucune contrainte physique, (besoin de nourriture, repos...) ce qui fait qu'elle serait toujours en activitĂ© et au service de l'Homme.

 

 

 

Avantages dans le quotidien: Elle permettrait de rĂ©aliser toutes les tâches mĂ©nagères, (mĂ©nage, courses, cuisine,  jardinage...) dans le futur les IA pourront surement avoir une apparence humaine pour le contact social.

 



Avantages dans le domaine calculatoire: Le premier avantage de l'IA est la limitation des erreurs de calculs. En effet grâce à tous les algorithmes, il est plus facile d'utiliser un ordinateur pour résoudre des calculs. Cela est plus rapide et plus efficace.

Alors que pour un calcul très long, l'homme risque de se tromper à multiples reprises et de prendre beaucoup de temps, l'ordinateur lui, va donner la réponse rapidement. Néanmoins, ce n'est que le principe d'une calculatrice mais en plus évolué.

 


 

Avantages dans les dĂ©placements: Aujourd'hui, il existe dĂ©jĂ  des vĂ©hicules pouvant se dĂ©placer seuls Ă  l'aide de camĂ©ras et de capteurs rĂ©partits sur ceux-ci. 

 

 

 

Avantages dans le domaine de la médecine: Ces IA seront des reproductions de l'Homme, donc on peut envisager qu'elles seront conçues avec des prothèses qui pourraient servir aux personnes ayant perdu un membre de pouvoir retrouver une vie normale.

 

 

 

Avantages dans les jeux: L'IA va permettre aux joueurs d'affronter des joueurs de plus en plus forts et expérimentés et donc de ne plus se lasser d'un jeux trop vite, car celle-ci pourrait être imbattable.


Inconvénients:

 


   L'inconvĂ©nient le plus envisageable est la prĂ©sence d'une erreur dans la programmation d'un robot, ce qui pourrait ĂŞtre fatal au bon fonctionnement de celui-ci. Cet inconvĂ©nient est prĂ©sent dans tous les domaines sans exceptions, les ordinateurs (ou autres robots, bras mĂ©caniques, robots domestiques, vĂ©hicules intelligents... ), ne savent pas dĂ©celer les erreurs de programmation. Les consĂ©quences d'une telle erreur pourraient ĂŞtre catastrophiques Ă  grande Ă©chelle, nĂ©anmoins le risque que cela se produise reste très faible.


      Dans les entreprises notamment, l'IA et les nouveaux robots mĂ©canisĂ©s entraĂ®nent des suppressions de poste. En effet l'homme est de plus en plus remplacĂ© par la machine, car celle-ci ne se fatigue pas et n'a pas de besoins essentiels si ce n'est qu'une maintenance de temps en temps, ainsi cela fait augmenter le taux de chĂ´mage dĂ©jĂ  Ă©levĂ©. Les entreprises possĂ©dant ces nouveaux robots, en deviennent principalement dĂ©pendantes, elles font en sorte que les machines rĂ©pondent aux besoins de l'entreprise et donc ils ne font plus rien par eux-mĂŞmes.


    Le prix des recherches pour l'IA est très Ă©levĂ©,  si l'on veut fabriquer des robots capables d'ĂŞtre autonomes dans la vie quotidienne, cela coĂ»terait extrĂŞmement cher, ce qui pour le moment limiterait les recherches.


   En rĂ©sumĂ©, l'IA ne prĂ©sente pas beaucoup d'inconvĂ©nients face aux nombreux avantages mais il faut savoir rester vigilant car aujourd'hui, les progrès militaires s'Ă©tendent dans de nombreux domaines, ce qui pourrait entraĂ®ner un scĂ©nario catastrophique oĂą les robots pourraient prendre le contrĂ´le du monde.



De nos jours, l'IA possède plusieurs limites:


    Elle fonctionne Ă  l'aide d'un rĂ©seau de transistors qui communiquent entre eux (presque aussi vite que la lumière, soit 3.00x10^-8m/s) tandis que le cerveau des hommes communique moins rapidement, mais contient beaucoup plus de neurones que l'IA possède de transistors.


  Deuxièmement, l'Homme est capable d'avoir des sentiments, de ressentir des choses, cela est très compliquĂ© Ă  reproduire. Les sentiments sont dus Ă  la nature et non Ă  une programmation, ils ne sont pas les exemples les plus "simples" mais ce ne sont pas les seuls.


   Pour finir l'IA possède une base crĂ©Ă© par l'Homme, c'est Ă  dire que c'est l'humain qui la programme, lui pose une question Ă  laquelle elle pourra rĂ©pondre. Ce qui fait donc que l'IA est dĂ©pendante de l'Homme.


   MalgrĂ© ces limites importantes, l'IA progresse lentement aujourd'hui, mais grâce aux progrès technologiques Ă  venir, nous pouvons penser que l'IA n'a aucunes limites infranchissables.

Service gratuit facile et accessible Ă  tous

Créer un site web pro
RĂ©alisez votre site web professionnel avec